Vous êtes ici

Atelier musée Jean Lurçat
Atelier musée Jean Lurçat
Dans l'intimité
de la création
logo esprit lotpng.png

Homme de conviction et d’engagement, Jean Lurçat est reconnu comme le grand artisan de la renaissance de la tapisserie au XXème siècle. Il a vécu et créé dans son château de Saint-Laurent-les-Tours où son talent et son imagination éclatent encore dans chaque pièce.

Dominant la ville de Saint-Céré, le château de Saint-Laurent-les-Tours dresse ses tours et ses remparts vers le ciel. Durant huit siècles, le château appartint à la famille des Turenne qui en fit la deuxième forteresse de sa vicomté puis le château connût plusieurs propriétaires avant que Jean Lurçat n’en fasse l’acquisition sur un coup de foudre.
En 1941, Jean Lurçat est Lotois, participant activement à la lutte clandestine pour la liberté, ce sera son premier contact avec les Tours et le coup de foudre immédiat " Nom de Dieu ! Je veux crever si un jour c'est pas à moi".

Ce lieu étrange et austère, propice à la réflexion, deviendra pour l’artiste son déambulatoire, son champ de création et, comme il le reconnaîtra lui-même, un superbe instrument à la mesure de sa démesure : il nourrira la plupart de ses œuvres emblématiques, telles « le Chant du monde » ou « la Tapisserie de l’apocalypse ».

Jean Lurçat vivra dans son château jusqu’à sa mort en 1966, partageant son temps entre Paris et le Lot. Il nouera avec le lieu des relations sensibles. L’ensemble des pièces est imprégné de sa présence, des plantes volubiles montent à l’assaut de la cheminée du salon, plafonds et poutres se couvrent d’étoiles, de soleils, de lunes et de sarabandes colorées où se croisent animaux et personnages fabuleux tout droit sortis de l’imagination foisonnante de Lurçat. Son talent, son imagination, sa fantaisie éclate dans toute la maison, chaque pièce, chaque poutre, chaque pierre garde encore trace de la main de l'artiste
La personnalité des lieux et l'atmosphère de chaleur humaine qui ont ainsi été préservées entraînent le visiteur dans l'intimité du créateur.
 
© Adagp, Paris 2015
Ossip Zadkine, Valentine Prax - œuvres textiles
Exposition

L’atelier-musée Jean Lurçat où vécut et créa l’artiste de 1944 à son décès en 1966, offre un regard sensible sur un homme engagé et un artiste pluriel dont l’œuvre et ses messages résonnent aujourd’hui encore d’une singulière actualité. Jamais spectateur, toujours acteur, Jean Lurçat est à découvrir dans toute l’immensité de son talent.

En écho à l’exposition présentée au musée Zadkine des Arques à l’occasion du cinquantenaire de la disparition du sculpteur, lotois d’adoption et de cœur lui aussi, la tour maîtresse du Château accueille les œuvres tissées de l’artiste et de son épouse Valentine Prax.

2 mai – 30 septembre 2017

Accès

L'Atelier-musée Jean-Lurçat est situé près de Saint-Céré. Les Tours dominent la ville.

Accès par la RD 40 ou la RD 48 depuis Saint-Céré.

Horaires

Ouvert tous les jours sauf lundi, du 1er avril au 30 septembre 2017

10 h 30 - 12 h 30 / 14 h 30 - 18 h 30

Fermeture le 1er mai et du 1er octobre au 30 mars.

Tarifs
  • Plein tarif : 4 €
  • Tarif réduit 2 € (dont les jeunes de 12 à 26 ans)
  • Gratuit pour les moins de 12 ans, les bénéficiaires du rSa...
Coordonnées

Atelier-Musée Jean-Lurçat

46400 Saint Laurent les Tours

Tel. 05 65 38 28 21

culture.devl@lot.fr

Visites scolaires

La gratuité pour les groupes scolaires est pratiquée. Une documentation est également disponible pour permettre aux enseignants de préparer la visite.